La récente vente massive est considérée comme une opportunité d’achat en or pour certains et comme un bain de sang pour d’autres.

Après une longue course à la hausse, en particulier sur les actions « FAANG », il semble maintenant qu’un marché baissier soit en vue. Les cinq actions FAANG (FB, APPL, AMAZN, NFLX, GOOGL) se trouvent maintenant en territoire baissier et c’est la première fois que les cinq actions chutent en même temps. Le dernier marché baissier d’Apple date du 21 août  2015 et ne s’est pas terminé avant le 9 août 2016.

Le cours des actions et des obligations a connu une chute abrupte en même temps, ce qui est très inhabituel. Avec l’évolution récente des prix, il semble que les actions et les obligations mondiales finiront l’année en négatif, une première en 25 ans.

Le Nasdaq Composite, dont toutes les actions FANG font partie, a reculé de 14,8% par rapport au record clôturé le 29 août. Le Dow Jones a quant à lui chuté de 8,8% depuis la clôture record du 3 octobre.

Mais alors que les actions américaines ont connu un début de semaine difficile, le marché asiatique a connu un lundi matin beaucoup plus positif. Les investisseurs en Chine sont généralement optimistes et le Shanghai Composite a enregistré une hausse de 0,3%, tandis que l’indice CSI 300 est dans le vert avec une hausse de 0,5%. Les prix du pétrole, qui ont connu une forte baisse ces derniers temps, ont pu enregistrer des gains lundi. Le Brent a connu une augmentation de 1,9% à 59,89 dollars le baril. Le prix du pétrole a été maintenu par un dollar américain fort.

3 billions de dollars ont été libérés de leur valeur nette depuis fin septembre, une vente qui a entraîné une baisse de 10% de l’indice S & P 500.

La réunion du sommet du G20, vendredi, devrait retenir les investisseurs, car la guerre commerciale en cours peut prendre un nouveau tournant après la rencontre des deux présidents.

Il sera passionnant de voir comment la réunion entre le président Xi Jinping et le président Donald Trump va se dérouler. Et même si les investisseurs asiatiques sont optimistes quant au résultat, les menaces sont toujours présentes entre les deux dirigeants.

Commentaires