Le prix des logements dans les plus grandes villes croates a enregistré une croissance rapide au cours de l’année écoulée

Le prix de l’immobilier en Croatie a connu une augmentation rapide d’année en année et atteste maintenant d’une hausse de 4% par rapport à la même période de l’année dernière.

Les prix dans les plus grandes villes croates ont notamment enregistré une croissance très massive l’année dernière. Ainsi, le prix moyen des appartements à Zagreb est actuellement de 1873 €, soit une hausse de 9% par rapport à l’année dernière. Le prix moyen des logements à Dubrovnik a augmenté de 4% en un an et s’élève actuellement à 4684 € par mètre carré.

La récession mondiale de 2007 a durement touché le marché immobilier croate et les prix ont donc chuté de 25% à 50%, mais ils ont depuis commencé à se redresser.
Le marché immobilier florissant est en partie dû aux nombreux investisseurs étrangers qui ont investi dans le pays.

Selon les courtiers locaux, les acheteurs viennent d’Allemagne, d’Autriche, d’Italie, des Pays-Bas et des pays scandinaves.

Auparavant, la plupart des acheteurs étrangers recherchaient une résidence secondaire, mais ils se sont maintenant tournés vers l’investissement locatif pour les touristes, selon Peter Ellis, propriétaire de Croatia Property Services.

Les citoyens européens peuvent facilement acheter une propriété en Croatie après l’adhésion du pays à l’Union européenne en 2013.
Les prix au mètre carré dans les appartements en Croatie sont 38% plus chers que les maisons. À Zagreb, les prix au mètre carré dans les maisons n’ont augmenté que de 1% par an. La plus forte croissance des prix de l’immobilier en Croatie a été enregistrée à Split avec une augmentation de 13%.

Selon un important agent immobilier en ligne de Croatie, les prix ont dépassé ceux de 2011, ce qui signifie que la crise immobilière est définitivement révolue et que l’on peut s’attendre à un « boom » dans un avenir proche.

Cependant, les prix de l’immobilier ne sont pas les seuls à avoir augmenté. Les prix de la location à long terme en Croatie ont augmenté de 15 à 30% par rapport à l’année dernière, preuve que le secteur du tourisme est en plein essor dans le pays. Selon les médias croates N1, de nombreuses villes situées le long de la côte adriatique connaissent une pénurie d’appartements disponibles pendant la saison estivale.

Commentaires